© Droits réservés André Sévigny 2019
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Foire aux questions

Présentation

cette page est dédiée aux lecteurs actuels et futurs de mes romans historique.

Q. Je m'intéresse à l'histoire de Montréal au XVIIIe siècle. Je crois comprendre que  « Les renégats de Ville-Marie » raconte la suite de l'histoire de Dieulefit après « La Nouvelle-France en sursis ». Cependant, vous indiquez que l'aventure du héros à Ville-Marie débute en 1703, alors que celle à Québec se passe de 1712 à 1713. J'aimerais donc savoir quelle période couvre vraiment le récit des « Renégats de Ville-Marie ».

R. Les aventures de mon « héros », le sergent Dieulefit dit La Plume, ont été imaginées dès le départ par leur auteur comme une trilogie, c’est-à-dire une suite chronologique en trois épisodes. Cependant, j’ai opté pour trois périodes qui allaient remonter le temps et non le suivre.

La première aventure, Dieulefit. La Nouvelle France en sursis, se déroule essentiellement à Québec durant les années 1713-1714. Le héros a 35 ans.

Dans la deuxième, qui a le Montréal de 1703-1704 comme toile de fond et qui porte le titre de Les renégats de Ville-Marie, Dieulefit a dix ans de moins (soit 25 ans). C’est dire que nous remontons le cours de sa vie dans la colonie française. Jeune homme dans la force de l’âge, il affrontera l’Iroquoisie et les ennemis anglais installés à la frontière des deux empires.

C’est en suivant la même pente ascendante que le troisième épisode de la vie du soldat se situera encore dix ans plus tôt, soit en 1693-1694, au moment où il arrive en Nouvelle-France comme recrue des troupes de la Marine. Je suis à l’écrire actuellement et le lecteur assistera à son départ du Poitou natal et à son embarquement pour Québec dans le port de Rochefort. Il ne sera alors âgé que de 15 ans mais, déjà, il sera confronté à des intrigues profondes et dangereuses.