COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Lévis, 4 novembre 2017

 

Bonne nouvelle ! Dieulefit est de retour. Il y a quelques années, l’historien André Sévigny abordait l’écriture romanesque. À travers les aventures d’un héros soldat, au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles en Nouvelle-France, il entreprenait de faire revivre de façon fouillée et précise la vie quotidienne de la population coloniale aux prises avec la guerre et tout son cortège de difficultés. Le premier récit, intitulé « Dieulefit – La Nouvelle-France en sursis  », se déroulait à Québec dont l’auteur prenait plaisir à reconstituer avec précision le tissu urbain, à l’intérieur des maisons comme au travers des rues et des places.

 

Récemment est paru aux Éditions GID « Les renégats de Ville-Marie », un nouvel épisode de la vie trépidante de Sébastien Dieulefit, dit La Plume, le sergent des troupes de la Marine. Toujours entraîné bien malgré lui dans des mystères complexes et périlleux, c’est maintenant à Montréal, en 1703, que le héros est appelé à faire preuve de ses talents d’enquêteur. Marchands crapuleux, contrebandiers et espions ennemis hantent Ville-Marie et menacent de rompre la grande paix indienne de 1701.


Ici encore, ce scénario touffu est l’occasion de faire connaissance en profondeur avec cette ville de frontière qu’était alors Montréal, la Ville-Marie de nos ancêtres. À son habitude, André Sévigny transporte le lecteur en des lieux insoupçonnés qu’il s’est attaché à reconstituer minutieusement grâce à ses recherches dans les documents d’époque, souvent inédits.

 

Source et renseignements :

 

Louise Trudeau
Responsable des communications
418-832-4353
www.andresevigny.com

 

© Droits réservés
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon